injurieux

injurieux, ieuse [ ɛ̃ʒyrjø, jøz ] adj.
• 1300; lat. injuriosus
1Vx Injuste. « Le sort injurieux me ravit un époux » (Racine).
2Mod. Qui contient des injures, qui constitue une injure. blessant, insultant, mortifiant, offensant, outrageant. Paroles, propos, termes injurieux. Discours, écrit injurieux. diatribe. La nouvelle de sa mort « ne fut accompagnée d'aucun bruit injurieux pour la mémoire de cette femme » (Balzac).
⊗ CONTR. Élogieux, flatteur, respectueux.

injurieux, injurieuse adjectif (latin injuriosus, injuste) Qui constitue une injure, qui vise à offenser ou qui attente à la réputation : Un article injurieux pour le président.injurieux, injurieuse (synonymes) adjectif (latin injuriosus, injuste) Qui constitue une injure, qui vise à offenser ou qui...
Synonymes :
- déshonorant

injurieux, euse
adj. Offensant, insultant.

INJURIEUX, -EUSE, adj.
A. Rare. Qui a facilement l'injure à la bouche. Injurieux par nature, l'habitude professionnelle de découvrir des secrets le disposait à la médisance et à la calomnie (FRANCE, Orme, 1897, p. 162).
B. — Qui fait ou constitue une offense, un outrage.
[En parlant d'une pensée, d'une parole, d'un écrit] Injurieux pour, contre, envers qqn; article de journal, bruits, cris, propos injurieux; épithètes, inscriptions, lettres injurieuses; proférer des paroles injurieuses. Si j'étais seul en cause ici, (...) je mépriserais (...) les attaques, quelque injurieuses et calomnieuses qu'elles puissent être (BALZAC, Corresp., 1839, p. 696). Doivent être comptés comme bulletins nuls : (...), les bulletins [de vote] portant des mentions injurieuses (VEDEL, Dr. constit., 1949, p. 366) :
Ses propos, sous des allures grossièrement courtoises, sont chargés de réticences injurieuses et de réserves blessantes qu'il me juge incapable de discerner.
DUHAMEL, Confess. min., 1920, p. 161.
[En parlant d'une attitude, d'une façon de faire] Procédé injurieux. Le lendemain il pouvait renouveler sur moi ou sur mes malheureux compagnons, ses injurieux actes d'autorité (LAS CASES, Mémor. Ste-Hélène, t. 2, 1823, p. 556).
C. — Au fig., vieilli et littér. Qui fait du tort. Synon. injuste. Destin injurieux, ans injurieux (Ac. 1878, 1935). À toi, Ronsard, à toi, qu'un sort injurieux Depuis deux siècles livre aux mépris de l'histoire (SAINTE-BEUVE, Poés., 1829, p. 68). Ah! les dieux immortels Voudront-ils t'épargner et détourner leur haine D'un père injurieux qui souille les autels Du sang de ses enfants? (MORÉAS, Iphigénie, 1900, IV, 4, p. 132).
Prononc. et Orth. : [], fém. [-ø:z]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1185 enjurius « médisant » (HUE DE ROTELANDE, Ipomedon, éd. A. J. Holden, 5024); 1334, 2 sept. parolles injurieuses (doc. ds P. VARIN, Archives adm. de la ville de Reims, t. 2, p. 678a); 2. 1258-1381 « injustice, contraire à la justice » (Reg. Noster, fol. 44b ds DU CANGE, s.v. injuriari). Empr. au lat. injuriosus « injuste, nuisible, funeste » qui a suivi dès le lat. chrét. une évolution sém. parallèle à celle de injure. Fréq. abs. littér. : 346. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 697, b) 349; XXe s. : a) 629, b) 310.
DÉR. Injurieusement, adv. D'une manière injurieuse. Parler injurieusement à qqn, de qqn. En formulant ses blasphèmes violemment et injurieusement, il jurait (BALZAC, Lys, 1836, p. 140). Cette Mme de Néréis que les plaisantins du village appellent injurieusement « Jambe-de-laine » (BERNANOS, M. Ouine, 1943, p. 1360). []. Att. ds Ac. dep. 1694. 1re attest. 1333 injuriousement « en portant atteinte à quelqu'un, en l'offensant » (in J. HAVEL, Cours royales des îles norm., p. 151 ds DELB. Notes Mss); de injurieux, suff. -ment2. Fréq. abs. littér. : 10.

injurieux, euse [ɛ̃ʒyʀjø, øz] adj.
ÉTYM. 1300; lat. injuriosus, de injuria. → Injure.
———
I
1 (V. 1525). Vx. Injuste. || « Le sort injurieux me ravit un époux » (Racine, Iphigénie, II, 5).
2 Qui fait tort, qui est nuisible.
———
II (Fin XIIIe). Mod. Qui contient des injures, qui constitue une injure. Blessant, flétrissant, insultant, mortifiant, offensant, outrageant. || Paroles, propos, termes injurieux. || Traits, brocards injurieux (→ Fondre, cit. 21). || Discours, écrit injurieux. Diatribe.Procédé injurieux. || Votre attitude est injurieuse pour moi. || Soupçons injurieux (→ Excuser, cit. 18). || Provocation injurieuse (→ Impertinence, cit. 5).
1 J'oublie en sa faveur un discours qui m'outrage,
Je n'en ai point troublé le cours injurieux.
Racine, Bérénice, I, 4.
2 La nouvelle de cette mort, reçue en tous lieux comme une calamité, ne fut accompagnée d'aucun bruit injurieux pour la mémoire de cette femme.
Balzac, le Curé de village, Pl., t. VIII, p. 769.
3 Je ne me souviens pas d'avoir reçu d'un communiste une seule lettre ordurière : injurieuse, oui, mais c'est d'un autre ordre.
F. Mauriac, Bloc-notes 1952-1957, p. 22.
CONTR. Élogieux, respectueux.
DÉR. Injurieusement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • injurieux — injurieux, euse (in ju ri eû, eû z ) adj. 1°   Qui fait injure, qui est ou qui agit contre la justice et le droit. •   Hé ! sire, abandonnez ce prince injurieux Qui nous traite en vassaux et vous brave à vos yeux, DU RYER Scévole, III, 2.    Il… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • injurieux — Injurieux, [injuri]euse. Outrageux, offensant. Cela est injurieux à la memoire, à la famille d une tel. injurieux envers un tel. un discours, un escrit injurieux. On dit fig. & poëtiquement, La fortune injurieuse. le sort, le destin injurieux,… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • injurieux — Injurieux, Contumeliosus. Demander le reject des faits ou articles injurieux, Capita aculeata scripturae reiicienda poscere. B …   Thresor de la langue françoyse

  • INJURIEUX — EUSE. adj. Outrageux, offensant. Ce mémoire est injurieux aux magistrats. Cela est injurieux à la mémoire, à la famille de mon ami. Un discours, un écrit injurieux. Injurieux pour lui, pour sa maison, pour ses amis. Se servir de termes injurieux …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • injurieux — adj. => Insultant …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • INJURIEUX, EUSE — adj. Qui offense, qui outrage. Un discours, un écrit injurieux. Injurieux pour lui, pour sa maison, pour ses amis. Se servir de termes injurieux. Paroles injurieuses. Soupçons injurieux. Procédé injurieux …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • injurieuse — ● injurieux, injurieuse adjectif (latin injuriosus, injuste) Qui constitue une injure, qui vise à offenser ou qui attente à la réputation : Un article injurieux pour le président. ● injurieux, injurieuse (synonymes) adjectif (latin injuriosus,… …   Encyclopédie Universelle

  • blasphémer — [ blasfeme ] v. <conjug. : 6> • fin XIIe; lat. ecclés. blasphemare, du gr. blasphêmein→ blâmer 1 ♦ V. intr. Proférer des blasphèmes. Blasphémer contre le Ciel. Taisez vous, vous blasphémez. Par ext. Proférer des imprécations. 2 ♦ V. tr.… …   Encyclopédie Universelle

  • diatribe — [ djatrib ] n. f. • 1734; « dissertation critique » 1558; lat. diatriba, gr. diatribê « discussion d école » ♦ Critique amère, violente, le plus souvent sur un ton injurieux. ⇒ attaque, factum, libelle, pamphlet, satire. Se lancer dans une longue …   Encyclopédie Universelle

  • insolent — insolent, ente [ ɛ̃sɔlɑ̃, ɑ̃t ] adj. et n. • 1495; lat. insolens « qui n a pas l habitude de » 1 ♦ Cour. Dont le manque de respect est offensant. ⇒ effronté , grossier, impertinent, impoli, impudent. Un enfant insolent avec ses parents. L argent… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.